Québec, le 6 Octobre 2011
Harper 1
Charivari politique

Depuis un certains temps c’est du charivari politique qui se passe au Québec face à des gouvernements majoritaires à tous les paliers. En effet que ce soit au fédéral, provincial ou municipal les dirigeants politiques débordent de leurs champs de compétence, font des déclarations impromptues et jouent dans la cours des uns et des autres.

D’abord le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, a annoncé en conférence de presse, sans les représentants du Québec, que le gouvernement Harper construira un nouveau pont Champlain payant en partenariat public privé (PPP). Toutefois le ministre provincial des Transports, Pierre Moreau, a affirmé qu’il n’était pas favorable à l’imposition d’un péage sur le nouveau pont.

Par la suite ce fut le tour du premier ministre du Québec Jean Charest qui, lors d’un voyage à Paris, a annoncé en grande pompe que le festival d’été de Québec (FEQ) devrait enrichir la part de son contenu francophone et a répété ce message deux fois plutôt qu’une.

Que dire maintenant du maire de Québec Régis Labeaume qui veut faire changer toutes les lois existantes afin d’atteindre ses objectifs personnels. Sa toute dernière est de vouloir faire amender la loi des cités et villes en demandant de réduire le nombre de conseillers pour une ville de 500 000 habitants.