30 mai 2014

Changer de cap

Le gouvernement fédéral doit changer de cap en ce qui concerne la construction d’un brise glace devant être livré par le chantier de Vancouver en 2017 pour une somme totalisant 720 millions $. La compagnie n’a pas encore commencé la construction du navire, prévoit une livraison tardive, en 2025 et les coûts ont grimpé à 1,3 milliard $.
Davie
Souvenons-nous qu’en 2011 le chantier de Vancouver Shipyards, du groupe Seaspan, était chargé de la construction de dix-sept navires destinés à la Garde côtière canadienne, au coût de 8 milliards $ incluant brises-glace et traversiers. Le chantier maritime de Lévis avait été exclut.

En 2013, excluant encore la Davie, le gouvernement fédéral accordait sans appel d’offre, au chantier de Vancouver la construction de 10 autres grands navires pour la flotte de la Garde côtière canadienne évalué à 3,3 milliards $. Cet octroi s’est fait même si le chantier du groupe Seaspan était en rénovation.

Monsieur Harper la Davie montre aujourd’hui qu’avec une bonne gestion, une bonne relation patronale-syndicale, et avec les bateaux qui sont en train de sortir, ils sont capables de livrer la marchandise. Changez votre décision.