1ier septembre 2015

Cest pas ma faute

Comme c’est rendu une habitude l’administration Labeaume impute ses problèmes de gestion aux administrations précédentes. Pendant qu’il trinquait lors de l’évènement bordeaux fête le vin le maire a remis en doute les données d’achalandages d’expo Québec pour les 25 dernières années. Il a même mis en doute la gestion des OSBL au travers le Canada.
images
Monsieur Labeaume est maire depuis 2008 et la baisse des entrées à l’expo a débuté en 2011-2012 par la décision de l’administration municipale d’abandonner le volet expo-agricole. L’instauration d’un prix d’entrée unique favorisant les jeunes au détriment des plus âgés a également nuit à la fréquentation.

Une baisse de près de 50% depuis 2011 n’est pas le fruit du hasard ou tout simplement un complot ourdi par les administrations précédentes. Est-ce que les problèmes de cette administration ne sont pas plutôt liés à l’improvisation, au manque de consultation et à la mauvaise planification pure et simple.

On a qu’à penser au carnaval de Québec, festival d’été, les fêtes de la nouvelle France et l’imbroglio entourant le marché du vieux port et le stationnement place d’Dalhousie.