4 avril 2017

Çela frise l’Indécence

Les dirigeants de bombardier ont ris des Québécois en se votant pour 2016 des augmentations de plus de 40% avec notre argent durement gagné. Souvenons-nous que pour sauver de la faillite le fleuron Québécois qui s’était avanturer dans la CSeries le gouvernement Couillard avait investi 1,3 milliard $ CAN en décembre 2015 sans aucune justification ni modalité.

Ce qui est scandaleux, c’est que ces mêmes dirigeants qui ont mal gérés l’entreprise en l’amenant à la faillite se sont voté des augmentations salariales dépassant l’imagination humaine. Devant la grogne populaire susciter par cet inconguité, le président exécutif du conseil d’administration de Bombardier, Pierre Beaudoin, fut le premier a renoncer à l’augmentation et le reste du CA a suivi en repoussant l’augmentation en 2020 s’il y a profit.

Le gouvernement n’a rien fait car le premier ministre Philippe Couillard a mentionné que ce n’est pas au gouvernement du Québec à s’imiscer dans le fonctionnement d’une entreprise et de leur dire quoi faire. Monsieur Couillard c’est qui le premier qui a décidé de donner plus d’un milliards de $ de nos taxes à cette entreprise?