20 avril 2012

Ce n’est pas un jeu

Depuis que le premier ministre du Québec Jean Charest a brandit le spectre de la hausse des frais de scolarité la paix sociale est menacée et il y a des confrontations de ruelles entre nos jeunes étudiants et les corps policiers. En effet depuis maintenant plus de 2 mois jour après jour la province est sans dessus dessous et les deux partis se tairent dans leur position respective.
Éudiants 2
Monsieur Charest ce n’est pas en blaguant et hilarant sur le dos des étudiants devant 1200 personnes que vous allé régler le problème que vous avez créé. Monsieur Charest ce n’est pas un jeu il y avait une émeute à la porte du centre des congrès et tout ce que vous aviez à dire aux étudiants c’était de leur offrir un emploi le plus au nord possible pour s’en débarrasser.

Étant donné que votre ministre de l’éducation Lyne Beauchamp a perdu la confiance des étudiants il faut que vous repreniez le leadership de ce dossier et que vous cessiez cette confrontation qui est devenu dangereuse pour l’ensemble de la population.