Québec, le 05 mars 2005

Ce n’est pas ma faute
(No fault)

En lisant le reportage D’Éric Thibault du journal de québec du 4 mars, sur le fait que Me Marc Bellemarre ignorait qu’il avait défendu et gagné une cause d’un criminel de la route, je n’ai pu m’empêcher de réagir.

Comment peut-il honnêtement et ouvertement mentionner qu’il ne savait pas. Un autre qui a perdu la mémoire. Lit-il ses causes et ses dossiers? On peut comprendre par ses propos la déclaration qu’il a faite dans les médias à l’effet que lorsqu’il était ministre de la justice les procureurs de la couronne et les juges donnaient de très mauvaises sentences. Mais il a démissionné!

Que fera t’il comme Maire de la Ville de Québec?