24 juillet 2013

Capharnaüm routier

L’accessibilité à la ville est excessivement réduite voir même impossible suite aux nombreux travaux sur les voies de circulation. Je comprends que la période pour effectuer des travaux est courte mais il doit y avoir un moyen de procéder à une meilleure planification afin d’éviter le blocage systématique de la ville.
Haiti
Comment un esprit sain dans un corps sain peut bloquer en même temps l’autoroute Laurentien, les boulevards Hamel et Pierre-Bertrand, l’autoroute Robert Bourassa et réduire passablement la circulation sur les autoroutes Henri IV et Duplessis.

Ce n’est pas vrai qu’en 2013 on ne peut prévoir ces travaux afin d’éviter de paralyser complètement l’accès à la ville. Depuis le printemps 2010 les citoyens de Québec sont des otages de la route à cause du manque de planification des dirigeants. On en a marre des travaux routiers qui nous bloquent systématiquement et qui nuisent à nos déplacements.

Je suis persuadé que les responsables de la ville peuvent se préparer à l’avance et débuter les travaux plus tôt afin d’éviter une congestion monstre.

C’est vrai qu’il y a des élections municipales à l’automne.