31 mai 2012

Capharnaüm

Est-ce que le conflit étudiant a tellement pris de place à la ville de Québec qu’elle en a oublié certaines autres priorités. En effet la ville de Québec a délaissé le traçage des lignes sur l’ensemble de ses voies de circulation affectant ainsi à la sécurité des gens.
Capharnaum
Comme exemple je circulais cette semaine sur le chemin sainte Foy direction Est afin de m’engager sur l’autoroute Robert Bourassa Nord. Toutes les lignes nous indiquant les voies à utiliser ainsi que la direction à prendre étaient inexistantes. C’était le capharnaüm car les automobilistes qui voulaient s’engager sur l’autoroute ne savaient pas ou se diriger et de ce fait étaient répartis sur la largeur du chemin sainte Foy.

La situation est semblable sur l’ensemble des voies géré par la ville de Québec. J’ai posé la question au dernier conseil de ville à la conseillère du quartier St-Sauveur Geneviève Hamelin et elle m’a répondu que la ville de Québec est en négociation.

De grâce pour une question de sécurité est-ce que la ville pourrait tracer l’ensemble des lignes sur son territoire comme elle l’a fait pour les lignes limitant les voies réservées pour autobus?