Cafouillage hivernal

Annoncé par les médias depuis plusieurs jours nous avons été frappés de plein fouet par notre première tempête et comme c’est souvent le cas la ville de Québec semblait peu préparée à cette première bordée de neige. Même si des records de précipitations pourraient être fracassé ce n’est pas une raison pour avoir raté le déneigement de plusieurs côtes pourtant classées prioritaire par la ville. Ce n’est pas normal que quelques heures après le matin chaotique dans la circulation plusieurs côtes de Québec étaient soit impraticables soit fermées.

Le conseiller membre de l’exécutif et responsable du déneigement, Jérémie Ernould, semble remettre ce chaos du déneigement sur le dos des automobilistes qui, selon ses dires, ne se sont pas mis en mode conduite hivernale. Il a souligné aux médias que des accidents survenus dans les côtes Salaberry et Saint-Sacrement ont créé une congestion monstre, empêchant les déneigeuses de poursuivre le travail.

Comme la cueillette des ordures le déneigement est un défi constant, c’est un service de proximité dont l’excellence est obligatoire et indispensable pour les citoyens qui paient leur quota de taxes.