21 mars 2014

Cacophonique

Le débat des chefs ne nous a rien appris de nouveau sur la campagne électorale si ce n’est d’une répétition cacophonique de leur programme et une série d’attaques les uns envers les autres. Le chef qui ne voulait parler que d’économie Philippe Couillard n’a pas hésité longtemps avant de parler du référendum et a attaqué rapidement ce sujet.
débat 3
À mon avis le débat n’a pas levé et est resté au niveau des discussions des 16 premiers jours de campagne. Ce n’était qu’une halte à mi-campagne pour satisfaire certains ou de permettre à ceux qui n’avaient pas suivi de se mettre à jour.

Il va de soi que la première ministre sortante a été la participante la plus visée et on lui retournait en pleine figure le référendum elle qui, d’entrée de jeu, avait mentionné que c’était une élection pour élire un gouvernement responsable.

Pourquoi le chef de la coalition avenir Québec (CAQ) François legault n’a pas attaqué le chef du PLQ Philippe Couillard car c’est lui qui récolte ses votes perdus?

J’espère que le prochain débat sortira des ornières partisanes tracées et parlera au peuple qui a besoins d’en connaître un peu plus que des promesses.