Québec le 30 novembre 2004

Budget 2005

Je n’ai jamais été favorable à une hausse de taxe mais celle annoncée hier pour 2005, s’intègre dans une consolidation et une harmonisation de la nouvelle ville de Québec. Elle vise également à améliorer la sécurité des citoyens et à faire un effort supplémentaire au niveau du recyclage. Il ne faut pas passer sous silence l’harmonisation des conventions collectives, les négociations actuelles avec les employés et la hausse de la quote-part de la ville de Québec au RTC.

Toutefois, est-ce que la forte augmentation des dépenses aurait pu être épongée en réduisant les dépenses dans d’autres secteurs d’activités? Il est certain qu’en adoptant cette solution d’autres citoyens se sentiraient brimés.

Je crois donc que c’est un moindre mal.

Il est facile pour les Shoiry et Boucher de crier au scandale mais qu’en serait-t-il? Qui a liquidé les surplus de leur propre ville avant fusion?