Même si la cour d’appel écarte le lien entre l’utilisation du TCE et les nombreux cas de cancer à Shannon, les 3 juges ont admis des indemnisations cinq fois plus importantes que ceux du jugement précédent de la cour supérieure.

Bravo aux citoyens de Shannon qui ont tenus le coup malgré les acharnements du DRSP à mettre des bâtons dans les roues du recours collectifs intenté contre la défense nationale.

Il a été reconnu que le TCE était un solvant utilisé par la défense nationale, à partir des années 1930, pour la fabrication de munitions et le nettoyage d’équipement militaire et était utilisé au Centre de recherches de Valcartier. Il a été également reconnu par le gouvernement et la défense nationale que le TCE avait contaminée les sources d’eau potable de Valcartier et de Shannon.

Malgré plus de 20 ans de luttes le comité de citoyen n’avait pas jeté l’éponge et avait contesté en cours d’appel la faiblesse du jugement favorable rendu en leur faveur en refusant la trop faible indemnisation accordée par le jugement au dizième des victimes alléguées (300/3000). Avec le nouveau jugement 3000 résidents seront indemnisés et certains recevront plus de $60 000 en compensation.