Québec le 4 janvier 2001

De la
bouillabaisse

Je désirerais répondre à l’article de Ginette Audet parut dans le Soleil du 4 janvier à la section opinions titrant : Un maître à penser et des exécutants. Toute une bouillabaisse que nous sert cette lettre qui de la réforme du système de santé à la réforme scolaire en passant par les fusions municipales nous parle d’un régime socialiste.

Je suis plutôt d’avis contraire car, malgré des coupures énormes du Gouvernement fédéral au niveau de la santé, ce qui a d’ailleurs été admis lors des dernières élections fédérales, le Gouvernement du Québec a réussit ce que plusieurs gouvernements précédents avaient tenté sans succès de réaliser soit la réforme d’un système de santé devenue désuet. Pensons au Ministre Marc-Yvan Côté qui s’était fait largement critiquer lors de l’amorce de cette réforme.

Que dire de la réforme scolaire que tous et toutes en louent le bien-fondé, tant les syndicats que les parents. Il reste toutefois à parfaire la mise en place mais qu’elle belle démocratie que d’avoir consulter tous les intervenants avant d’annoncer une telle réforme. Les consultations se poursuivent d’ailleurs sans opposition systématique.

Quant à la réforme municipale dont tout le monde parle depuis plus de trente ans et que personne n’osait réaliser afin d’établir l’équité entre tous les citoyens et citoyennes ? Peut-être qu’elle aurait dû se faire autrement, mais qui a bloqué le processus de consultation entamé par le Gouvernement? Qui a empêché la population d’être bien renseigné sur le bien fondé global de cette réforme si ce n’est les opposants, EST C’EST ÇA LA DÉMOCRATIE dont vous nous parlez. Encore là le Gouvernement a consulté ceux qui voulaient l’être et va proposer une réforme.

Mon opinion est donc que nous avons un bon système démocratique et qu’il est loin de glisser vers le socialisme.