Bonne année 2018

Il faut que l’année 2018 soit une année de bonnes décisions car avec une année d’élection provinciale il faudra se prendre en main et dire à nos politiciens que notre capacité de payer a atteint son maximum. On devra choisir les femmes et les hommes qui décideront de notre destinée, de notre bien-être et celle des générations pour les années à venir. Il faut que l’année 2018 soit une année de consultation afin que les élus prennent les bonnes décisions à l’avantage des citoyens.

Il faut que cette nouvelle année soit celle de nos générations qui nous transportera dans une aire nouvelle celle de la réconciliation, de la répartition de la richesse, du développement durable et économique. Il faudra garder, protéger, améliorer nos acquis et dire non au gaspillage.
Nos élus doivent informer, écouter et consulter les citoyens avant de dépenser des millions de dollars sur des projets inutiles et sans valeur ajoutée. Il faut que la population s’implique davantage, se fasse une idée et réagisse aux mauvais choix.

L’année 2018 devrait être le début d’un répit pour la classe moyenne qui peine à se relever monétairement.