Québec, le 29 décembre 2011
2012
Bonne année 2012

Il faut que l’année 2012 soit une année de bonnes décisions et une année de transition.
En effet malgré des Gouvernements majoritaires au fédéral, provincial et municipal, il faudra se prendre en main et dire à nos politiciens que notre capacité de payer a atteint son maximum. Il faut qu’ils arrêtent de nous mentir en pleine face.

Il faudra garder, protéger, améliorer nos acquis et dire non au gaspillage. Fini les Clotaire Rapaille, Forum des cultures et moulins à image qui ont engloutit des millions de dollars. Fini la corruption politique, les pots de vin et que l’enquête publique démarre au plus vite. Fini les G8, G20 et des visites monarchiques qui ont coûtés des centaines de millions de dollars.

Plus de dix ans après le passage de l’an 2000 il faut que la population s’implique davantage, se fasse une idée et réagisse comme la manifestation du peuple ordinaire contre le budget Bachand. Depuis les 50 dernières années, on a essayé toutes les couleurs politiques mais ce fut du pareil au même. Malgré un nouveau venu multicolore ce n’est plus vrai qu’ils feront ce qu’ils voudront sans que l’on réagisse.

Il faut que cette nouvelle année soit celle de nos générations de notre relève qui nous transportera dans une aire nouvelle celle de la réconciliation, de la répartition de la richesse, du développement durable et économique.