Québec, le 8 mars 2012
Charest
Berner la population

Le gouvernement libéral de Jean Charest et son ministre des finances Raymond Bachand ont instaurés en 2010 une nouvelle taxe santé qui est passée de 25 $ à 200 $ en 2012 par citoyen. Cette taxe improvisée devait être injectée dans le budget du ministère de la santé et servir en autres au Fonds de financement des établissements de santé et de services sociaux (FINESSS) créé la même année.

D’après le vérificateur général, les deux tiers des 252 millions de dollars prélevés en 2010-2011, par le Trésor public a servi a autres chose. Le premier ministre du Québec Jean Charest a une fois de plus berné la population et lui demandera prochainement un quatrième mandat.

Que fera-t-il avec la somme de près d’un milliard que lui rapportera cette taxe en 2012? Advenant le cas ou la population décide de changer de gouvernement que fera le remplaçant avec l’argent volé aux contribuables?