5 Mai 2015

Bataille de coq

L’ex propriétaire et président-directeur général des défunts nordiques de Québec et actuel président du comité olympique canadien Marcel Aubut a trouvé chaussure à son pied pour se chicaner. La guerre est parti de plus belle entre maître Aubut président du Gala Triomphe et notre fougueux maire de Québec Régis Labeaume concernant l’annulation du gala triomphe qui devait avoir lieu le 30 avril au colisée pepsi.
Aubut
Dans cette saga enfantine, monsieur Aubut n’a pas fait preuve de débrouillardise car plusieurs personnes lui ont proposés leur aide afin de monter la salle en deux jours au lieu de trois. L’entêtement de l’un à vouloir réparation, en envoyant une mise en demeure pour exiger réparation, s’est heurté à la graine de chicane de l’autre qui ne crait pas et est habitué aux recours juridiques pour régler des situations.

Cessez cette chicane d’enfant d’école qui ne fait que punir des athlètes qui l’ont grandement mérités et donnez leur ce qu’ils mérites.

J’espère que l’administration Labeaume prendra de l’expérience dans la gestion d’évènements car avec plus de 100 spectacles par années prévus avec le nouvel amphithéâtre les avocats auront de l’ouvrage.