Québec, le 7 septembre 2005

Avocasserie.

On pouvait lire dans le journal le Soleil du 7 septembre un acticle d’Isabelle Mathieu intitulé ‘en querelle juridique contre Claude Larose’. En effet, a l’instar de son chef l’avocat Marc Bellemarre, le candidat de Vision Québec dans le district Samuel-de-Champlain l’avocat François Marchand demande à la cour supérieur de sanctionner le chef du RMQ parce qu’il utiliserait son rôle de conseiller à des fins partisanes.

Il ne faut pas oublier que Monsieur Larose est échevin, membre du comité exécutif et responsable des dossiers économiques à la grande ville de Québec. Depuis qu’il est adjoint au maire et responsable de ces dossiers, il a toujours été présent devant les médias pour annoncer tel ou tel investissement. C’était son rôle et c’est de bonne aloi et ce avant même qu’il se présente à la mairie.

Je comprends que monsieur Marchand, comme son chef, veut faire parlé de lui mais je trouves déplacée cette sortie dans les médias. Cela n’amène pas de valeur ajoutés à cette pré campagne. Il ne faut pas oublier qu’au printemps nous avons amplement vu son chef sur des panneaux et dans les médias depuis le printemps.