6 mars 2014

Aux urnes citoyens

Même si l’Assemblée nationale avait adopté à l’unanimité le 14 juin 2013 le projet de loi 3 sur les élections à date fixe la première ministre du Québec Pauline Marois a conviée la population aux urnes pour le 7 avril 2014. Selon le projet de loi 3 la prochaine élection était prévue pour le 3 octobre 2016 mais à cause de l’obstruction systématique des partis d’opposition madame Marois ne pouvaient faire autrement.
Votes
Hypocritement les deux chefs d’opposition François Legault et Philippe Couillard ont accusé tour à tour la première ministre de ne pas respecter la loi sur des élections à date fixe. Pourtant ils l’ont eux-mêmes transgressé en partant en campagne électorale avant même que l’élection ne soit officiellement déclenchée.

Il faut que cette élection forcée 2014 soit celle des bonnes décisions, choisir les femmes et les hommes qui décideront de notre destinée, de notre bien-être et celle des générations futures.

Démontrons à cette opposition qu’ils ont eu tort et votons pour un gouvernement majoritaire responsable qui a fait ses preuves au cours des 18 derniers mois en réalisant près de 60 % de ses engagements électoraux.