2 août 2012

Aux urnes citoyens

Après plusieurs mois de jeux politiques et d’annonces diverses le premier ministre du Québec a arrêté de jouer à la cachette et a procédé au déclenchement des élections. La population du Québec a besoins d’un gouvernement qui va redonner confiance aux citoyens sur la démocratie, les politiciens et la politique en général.
Votes
Nous avons tous compris qu’avec Jean Charest et dix ans de pouvoir les mauvaises habitudes se sont érigées en système. Les citoyens ne peuvent oublier la perte de plus de 40 milliards à la Caisse de dépôt et placement du Québec provoquant la démission de la ministre des Finances et vice-première ministre Monique Jérôme-Forget.

Les régions se souviendront que Jean Charest a laissé Raymond Bachand se débrouiller seul dans le scandale des Fonds d’intervention économique régionale (FIER). En effet ces FIER devaient soutenir l’économie régionale mais plus de la moitié de leurs placements ont été réalisés à Montréal et à Québec, au profit d’entreprises dans lesquelles des libéraux notoires, s’occupant de ces fonds avaient des intérêts. Toute la saga entourant l’enquête Charbonneau sur les malversations et la corruption dans le monde de la construction.

Que dire des directives destinées à ses ministres, relativement aux conflits d’intérêts qui avaient été revues à la baisse ce qui mettait en doute l’intégrité du Gouvernement. Sans oublier la crise de la construction provoquée de toutes pièces par Jean Charest sur le placement syndical et sa toute dernière attaque envers les étudiants avec la hausse des frais de scolarité.

Le Parti Québécois est le parti de débats et Madame Pauline Marois est la personne qu’il nous faut comme Premier Ministre pour redonner aux Québécois la confiance et le Québec qu’ils méritent.

Madame Pauline Marois qui au début de sa carrière politique a été attaché de presse de Jacques Parizeau et directrice du cabinet de Madame Lise Payette, a par la suite servit sous plusieurs premiers ministres René Levesque, Pierre-Marc Johnson, Jacques Parizeau Lucien Bouchard et Bernard Landry. Elle possède une très bonne connaissance des dossiers du Québec car elle a été ministre de plusieurs ministères importants et, malgré des conjonctures difficiles, elle a mené à bien ses dossiers.