20 Février 2014

Autre bataille

Le maire de Québec s’est trouvé un nouveau cheval de bataille en demandant au gouvernement du Québec d’abolir la Conférence régionale des élus (CRÉ). Le maire devrait se renseigner davantage sur la formation et le rôle de cet organisme en parlant à son homologue Montréalais.
Labeaume-2
Contrairement à monsieur Labeaume le maire de Montréal Denis Coderre a affirmé son intention de travailler étroitement avec la CRÉ de Montréal. Il a d’ailleurs rappelé le caractère unique de l’organisation, dont la gouvernance est caractérisée par la mixité de ses administrateurs et administratrices en regroupant à la fois des élus municipaux et des organisations socioéconomiques de tous les domaines.

Officiellement créée le 30 mars 2004, la CRÉ est l’interlocutrice privilégiée du gouvernement provincial en matière de développement régional pour le territoire qu’elle représente.

Forte de son mandat de concertation, qui l’amène à conclure de multiples ententes avec différents acteurs, la CRÉ intervient en fonction des besoins et des particularités de la région.

Monsieur le maire c’est sans chicane que la CRÉ doit mener à terme des initiatives qui auront un véritable impact sur la qualité de vie des personnes et le développement des collectivités.