Québec, le 20 février 2010

Aucune valeur ajoutée

Mercredi le 17 février, lors de l’émission du Réveil olympique, diffusée sur RDS et V, Claude Mailhot a suggéré que le patineur artistique Johnny Weir 25 ans 6e de l’épreuve olympique du jeudi passe un test de féminité pour prouver s’il est ou non un homme ce qu’Alain Goldberg a rapidement approuvé. Les deux animateurs ont d’ailleurs lancés que le patineur américain était un “mauvais exemple” pour les jeunes et qu’il donnait une mauvaise image au patinage artistique.

Suite à ce dérapage, les plates excuses formulées par les deux animateurs sur l’habillement du jeune patineur n’enlèvent rien au contexte et à l’ensemble des propos sérieusement homophobes qu’ils ont tenus devant des milliers de spectateurs. Quelle est la valeur ajoutée de ces commentaires sur les 800 heures de couverture des jeux sur les chaînes francophones V, RDS et RIS Info Sports.

Tous les sports ont droit à leur part d’interprétation d’épreuves vedettes, de performances des athlètes médaillés, de faits saillants, de remises de médailles, ainsi que d’entrevues sur le plateau. En effet que ce soit pour la grâce d’un sport hautement artistique ou à la rudesse d’un sport d’équipe il faut garder l’équilibre dans les descriptions car il y a des adeptes et des spectateurs pour tous ces sports confondus.

A-t’on besoins de ces propos incongrus pour tuer les nombreux temps morts? Parfois le silence parle plus.