30 juillet 2014

Au dessus des lois

Souvenons-nous des événements du printemps érable qui ont déferlés sur le Québec en 2012, l’arrestation et la condamnation de centaines d’étudiants partant le désormais célèbre carré rouge. Avant et après l’adoption du projet de loi 78 limitant le nombre de manifestant et l’obligation de déposer l’itinéraire des manifestations les policiers y sont allés de toutes leurs forces et de toutes sortes de manières pour arrêter les manifestants carrés rouge.
manifestants
Aujourd’hui ce sont ces mêmes policiers, non content du projet du projet de loi 3 sur les régimes de retraite, défient les autorités en débrayant illégalement, en manifestant, lançant de la boue et en détériorant les biens publics. N’ayant pas le droit de grève et étant poussé par leurs instances syndicales, qui les arrêtera dans leur moyens de pression? Est-ce que le premier ministre du Québec Philippe Couillard imposera une loi aux policiers comme la fait son prédécesseur Jean Charest pour les étudiants?

Même si je suis contre ce projet de loi 3 sur les régimes de retraite je suis pour que les policiers assure la santé et sécurité des citoyens en tout temps car c’est leur devoir.