Depuis que la pandémie du COVID-19 est devenue une crise dans les CHSLD le gouvernement essai par tous les moyens de trouver des travailleurs qualifiés pour aller soigner nos aînés qui en ont grandement besoins. Le premier ministre du Québec François Legault interpelle les médecins spécialistes pour qu’ils viennent en aident aux infirmières et préposés des centres qui sont débordés. Selon la santé punlique plus de 2000 travailleurs se sont retirés des centres pour des raisons de santés.

Il n’en fallait pas plus pour que l’interpellation de Monsieur Legaut devienne une guerre d’égo entre le gouvernement et le syndicat représentants les différents corps d’emplois. Pourtant les médecins auraient dûs réagir immédiatement à la demande du gouvernement afin de redorer leur blason qui avait été amoché par la saga des primes de toutes sortes et des millions consentis en salaires.

La présidente de la fédération des médecins spécialistes Diane Francoeur a dû s’excuser d’une blague sans valeur ajoutée lancée envers le directeur général de la santé punlic Dr Horacio Arruda.

La crise passée, le personnel des CHSLD devrait avoir la reconnaissance nécessaire pour continuer à prendre soin des personnes aînées adéquatement.