Québec, 11 octobre 2005

Au-delà des mots

Je lisais dans le carrefour des lecteurs du soleil mardi 11 octobre 4 articles concernant Madame Boucher et la course à la Mairie. Au delà des mots et des performances passées, il faut comprendre que les vrais enjeux de cette campagne commencent et il faudra savoir quel est le programme de madame Boucher, ce n’est pas tout de proposer un grand ménage mais il doit être lié à des objectifs précis et lesquels?

De plus on se retrouve dans une campagne qui a de la misère à lever et qui ne soulève pas d’intérêt. En effet même si les différents sondages placent Madame Boucher largement en avance, ils montrent également plus de 16% d’indécis. Les machines électorales rodées feront sortir le vote des candidats à l’échevinage, est-ce que ce sera celui de Madame Boucher à la Mairie?

Nous sommes maintenant tous unis dans une grande ville celle de Québec et il faut absolument que les citoyennes et citoyens, tant ancienne ville que banlieue, écoutent les vrais enjeux se fassent une idée de ce qu’ils veulent comme ville et ailles voter. Il faut comprendre qu’après le 6 novembre il y aura un conseil de ville avec un Maire ou une mairesse des conseillers et conseillères et durant quatre ans ils auront à gérer vos taxes selon des priorités qu’ils auront à établir tous et toutes ensemble.

Il ne faut pas le prendre à la légère car nous sommes rendus à un point tournant ou la ville de Québec doit renforcir sa place au sein des Grandes Villes et non redevenir un petit village de chicanes perpétuelles.