Arrêtons de tergiverser et agissons.

La solution du transport en commun et de son effet sur les problèmes de congestion doit intégrer l’ensemble de la grande région de Québec et de la rive-sud. Il faut arrêter ces chicanes intestines cet esprit de clocher qui nuisent au règlement du dossier.

On sait très bien que les bouchons de circulation se produisent le matin et l’après-midi le plus souvent lorsque l’ensemble des travailleurs et autres arrivent pour traverser entre les deux rives.

Depuis plusieurs années nos politiciens se sont lancés dans de grands projets élargissant les autoroutes afin d’améliorer la fluidité. De ce fait les automobilistes améliorent leur temps de parcours pour se rendent plus rapidement aux nombreux bouchons car les goulots d’étranglements arrivent juste plus vite.

Je comprends que le tramway améliorerait le transport des personnes d’Est et Ouest mais le problème se concentre dans la circulation automobile Nord-Sud et la traversée du fleuve.

Je suis d’avis qu’en construisant un pont ou un tunnel vers l’Est cela enlèverait une pression énorme sur le pont Pierre-Laporte. L’amélioration du système d’autobus articulés nord-sud et le respect des voies réservées auraient le même effet que la construction d’un tramway plus onéreux.

Pas besoins d’études de millions de $ pour comprendre qu’avec ce nouveau pont les automobilistes arriveraient plus vite sur la rive sud et pourrait emprunter plus rapidement les routes 20 ou 132.