27 juillet 2012

Anguille sous roche

Si le président du conseil d’administration du conseil du patronat du Québec (CPQ) Yves-Thomas Dorval descend de son piédestal pour dénoncer la récente publicité de la CSN c’est qu’il y a anguille sous roche. Il faut savoir qu’à quelques semaines de la reprise des cours dans les cégeps, la CSN a lancée une campagne publicitaire contre la loi 78 et ces messages publicitaires écorchent, de bons droits, le gouvernement Charest qui est en précampagne électorale.
anguille_electrique
Dans sa déclaration le président mentionne que le CPQ est une organisation non partisane indépendante et apolitique qui doit s’insurger contre l’utilisation inacceptable des cotisations syndicales à des fins partisanes. De quoi je me mêle car je rappelle à monsieur Dorval que la mission du CPQ est de s’assurer que les entreprises puissent disposer au Québec des meilleures conditions possibles, notamment en matière de capital humain, afin de prospérer de façon durable dans un contexte de concurrence mondiale

Il me semble que le CPQ, qui est de par sa formation antisyndical, n’a pas de leçon à donner sur l’utilisation que font les syndicats de travailleurs légitimement élus.