Québec, le 18 octobre 2008

Absurde et inconvenable

Le 12ième sommet de la francophonie vient de s’ouvrir à Québec et la conférence des chefs d’états et de gouvernements des pays (55 états et 13 observateurs) ayant le français en partage se rencontrent pour parler d’économie, d’environnement et de sécurité. Que font-ils du respect des droits de la personne, de l’égalité entre les hommes et les femmes et de l’aide aux plus démunis.

Comment peut t’on recevoir, donner la main et prendre l’apéro avec un dirigeant d’un pays qui bafoues tous ces droits et exerce encore des mesures totalitaires pour atteindre leur but. L’image que je vois est celle de l’inconvenable et de l’absurde car, en fait, on leur donne un passe droit, une dignité qu’ils ne méritent pas et surtout un sens du devoir incongru.

Oui le sommet de la francophonie aurait pu avoir des résultats réels si on excluait les pays qui ne font pas ISO HUMAIN 2008 c’est à dire une certaine norme de dignité envers leur population respective. Il va de soi que certains citoyens de certains pays ne savent pas c’est quoi la dignité humaine car ils ont toujours été obligatoirement soumis et au service d’un seul roi et maître.

Il est de notre devoir de dénoncer une telle situation.