Québec, le 31 janvier 2009

À l’écoute des citoyens

L’exécutif de la ville de Québec avec son Maire Régis Labeaume a resserré les finances de la ville de Québec en fermant certaines patinoires extérieures. Mais voilà qu’au dernier conseil de ville de Québec des jeunes sont venus déposer une pétition afin de ré ouvrir leur patinoire extérieure à Saint-Claude du secteur Chatels. Le lendemain dans tous les médias on pouvait voir le brave maire qui, du haut de sa chaire et de ses patins, annoncer une ré ouverture de la patinoire qu’il avait fermé et ce en répétant qu’il est à l’écoute des citoyens.

De la même façon faisant suite aux nombreuses plaintes concernant le dégagement des trottoirs il est revenu en arrière sur la politique de déneigement et les citoyens ont encore gagnés. Pour l’ex président de la fondation de l’entrepreneurship il devrait comprendre que c’est un vieux principe de gestion à l’effet de fermer toutes les valves et de ré ouvrir lorsque la pression est trop forte. Tout en espérant qu’il n’a pas formé les nouveaux dirigeants d’entreprises avec cette même philosophie d’approche.

Tant qu’à y être le Maire Labeaume pourrait laisser fermer la valve de ses voyages à l’étranger et attende que la pression de ces pays soit assez forte pour ré ouvrir. En pleine crise économique ou le compte de taxe arrivera bientôt on ne peut se permettre de telles dépenses inutiles.