22 décembre 2016

Héritage Labeaume

Le maire de Québec a mentionné lors d’une entrevue qu’il voulait laisser le SRB aux citoyens de Québec comme héritage de son passage en politique municipale. Monsieur Labeaume votre héritage nous l’avons déjà il se situe à expo-cité et nous a coûté près de 400 millions $.

Il faut trouver le moyen de désengorger les ponts pour rendre plus fluide la circulation automobile aux heures de pointes. Est-ce par la construction d’un troisième lien, l’installation d’un tramway, d’un SRB ou tout simplement par l’amélioration des circuits 800 actuels?

Lors de la confection du plan de mobilité durable le maire avait écrit que la Ville n’avait pas à faire, à la place des citoyens, le choix du meilleur mode de déplacement. Elle a la responsabilité de développer les infrastructures et les services qui permettent aux citoyens d’exercer un véritable choix de mobilité. Il a également mentionniez qu’il était important que les décisions majeures que la Ville prendraient dans l’avenir soient analysées à travers les objectifs et des orientations du Plan de mobilité durable.

Monsieur le maire comme vous le dite dans une société démocratique, la participation active des citoyens aux processus qui mènent aux décisions qui les touchent de près est un indicateur de la vitalité d’une communauté.