11 novembre 2015

Inacceptable

Il est déplorable qu’à cause d’un manque de planification des dirigeants de la ville de Montréal tous les citoyens utilisant le fleuve St-Laurent devront subir les effets néfastes du déversement de huit milliards de litres d’eaux usées dans le fleuve. On parle de milliers de bactéries, de virus et de produits pharmaceutiques rejetés directement dans le fleuve, sans passer par l’usine d’épuration.
Déversement
Sous certaines conditions la nouvelle ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Gouvernement Trudeau Catherine McKenna a malheureusement donné son aval à ce désastre écologique.

D’un ton anodin et avec une certaine ironie le maire de montréal a déclaré « Ce n’était pas écrit huit milliards de litres d’eaux usées, mais bout de viarge, quand on parle d’un tunnel de cinq mètres de diamètre et qu’on dit que pendant sept jours, il va y avoir un déversement, il doit y avoir un certain montant de litres qui sont comme pas mal, tsé.

Monsieur Coderre les conséquences de votre geste n’appartiennent pas seulement aux Montréalais mais à la collectivité et le précédent est trop dangereux pour l’accepter sans mot dire. Ce n’est pas parcequ’il se fait pire ailleurs que l’on doit faire pire.

Ce n’est pas normal qu’en 2015 une seule personne peut prendre une décision aussi désastreuse pour l’environnement.